Retrouvez l'édito du Fil des Communs !

Yémen. Le commerce du massacre

Photo prise le 1er mai 2015/REUTERS/Khaled Abdullah Comment assumer un tel cynisme ? Vendre des armes à l’Arabie saoudite en prétendant qu’elles ne servent pas à massacrer au Yémen, le gouvernement le fait et l’endosse sans complexe. Quand le députée communiste Jean-Paul Lecoq a demandé des comptes, de la transparence, sur le commerce français d’armes…
Lire la suite

Crépuscule du talent

Le livre Crépuscule de Juan Branco fait couler beaucoup d’encre, un phénomène curieux pour un ouvrage à la fois en tête des ventes et plutôt médiocre sur le fond, loin d’une enquête véritable. Le ton pamphlétaire contre Macron et l’oligarchie l’a emporté sur la qualité de l’argumentation. L’essai s’ouvre sur la crise politique du pays…
Lire la suite

Simone Weil, Contre le colonialisme

« Il ne serait pas difficile de trouver une colonie appartenant à un Etat démocratique où la contrainte soit, à bien des égards, pire que dans le pire Etat totalitaire d’Europe.» « En privant les peuples de leur tradition, de leur passé, par suite de leur âme, la colonisation les réduit à l’état de matière…
Lire la suite

Les brutes, la journaliste et le truand

« El Reino », de Rodrigo Sorogoyen, n’est pas seulement un thriller, ni une simple peinture, toute sévère et crue qu’elle soit, de la corruption du système politique espagnol. Comme  en 2011, avec « Que Dios Nos Perdone », le réalisateur confie à un exceptionnel Antonio de la Torre (Manuel) la tâche de donner au film son épaisseur et…
Lire la suite

Procès de France Telecom : l’humain a ses limites que le profit ignore

Lundi 6 mai, l’ancien PDG Didier Lombard ainsi que 6 autres cadres du géant France Télécom comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Paris. Dans le dossier, 39 cas étudiés dont 19 suicides, de multiples tentatives et plusieurs dépressions profondes. Cette séquence dramatique se déroulait entre 2007 et 2010, après que le groupe a annoncé la…
Lire la suite

Bal d’hypocrites à l’hôpital

Le gouvernement s’est encore illustré dans l’art du mensonge. Rien d’étonnant cela dit, pour le premier pourvoyeur de fake news du pays. Oui mais cette fois, manque de pot, ça s’est vu. Les manifestant.e.s du 1er mai de cette année avaient des réelles raisons de se réjouir. Les défilés étaient remplis, la présence massive de…
Lire la suite