Retrouvez l'édito du Fil des Communs !

David Harvey, Les villes rebelles

« Comme dans toutes les phases qui l’ont précédée, cette expansion radicale très récente du processus urbain s’est accompagnée d’extraordinaires transformations des modes de vie. À l’image de la ville elle-même, la qualité de vie urbaine est devenue une marchandise destinée à ceux qui ont de l’argent dans ce monde où le consumérisme, le tourisme, les…
Lire la suite

Ensemble, nous créons le FIL

Nous prenons une initiative politique, l’époque nous y oblige pour bâtir une issue émancipatrice aux crises contemporaines. Nous voulons participer activement au travail de refondation des idées, stratégies et formes politiques à même d’agréger et de gagner dans notre pays.  Tout récemment, les gilets jaunes ont accéléré la prise de conscience des conséquences dramatiques des…
Lire la suite

Une cohérence politique bien connue depuis Thatcher.

Clémentine Autain pointe le lien entre libéralisme économique et autoritarisme. Répression des manifestant.e.s, perquisitions d’un journal, Macron semble déterminé à user de la force pour imposer sa politique pour les riches. Une cohérence politique bien connue depuis Thatcher. Le FIL tisse la cohérence inverse.

Syndicats, Gilets Jaunes. « Il nous faut mieux comprendre les contradictions entre les différentes formes de domination» 

Alors que le mouvement des Gilets Jaunes est en phase de dépasser les records de longévité du mouvement social en France, la CGT et Solidaires ont appelé à une journée de grève interprofessionnelle le 5 février. L’équipe du Fil a rencontré Annick Coupé pour discuter de l’avenir du mouvement syndical et social.  « On est dans…
Lire la suite

Aurélie Trouvé a lu « Sérotonine », une ode au soulèvement ?

Alors bien sûr, pour profiter pleinement de la lecture du dernier livre de Houellebecq, il va falloir passer outre quelques ambiguïtés que l’auteur a une fâcheuse tendance  à entretenir. Les femmes, avec lesquelles le narrateur entretient des rapports désespérants, oscillent entre deux figures principales : celle qui est haïe, Yuzu obnubilée par le sexe et l’argent et…
Lire la suite

Macron n’y arrive pas, c’est trop dur pour lui

Il l’avait annoncé, claironné, les petites phrases désagréables, promis, juré, c’était terminé.  Emmanuel Macron a ainsi expliqué devant quelques journalistes qu’« il ferait désormais très attention aux petites phrases » avant d’ajouter sans rire que «cela suppose une conversion personnelle », c’est sûr que ça n’a pas l’air facile pour lui et que « dans le système où nous…
Lire la suite