Catégorie : Le Fil des repères

Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry

L’extrait reproduit ci-dessous est le Chapitre XIII du livre le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry.   La quatrième planète était celle du businessman. Cet homme était si occupé qu’il ne leva même pas la tête à l’arrivée du petit prince. – Bonjour, lui dit celui-ci. Votre cigarette est éteinte. – Trois et deux font cinq. Cinq…
Lire la suite

King Kong Théorie, Virginie Despentes

Les deux textes ci-dessous sont extraits du livre King Kong Théorie de Virginie Despentes. « Parce que l’idéal de la femme blanche, séduisante mais pas pute, bien mariée mais pas effacée, travaillant mais sans trop réussir, pour ne pas écraser son homme, mince mais pas névrosée par la nourriture, restant indéfiniment jeune sans se faire défigurer…
Lire la suite

La prochaine fois ce sera le feu, James Baldwin

«Il faut beaucoup de force et beaucoup de ruse pour monter constamment à l’assaut de la puissante et hautaine forteresse de la primauté blanche, comme les Noirs de ce pays le font depuis si longtemps. Il faut beaucoup de souplesse spirituelle pour ne pas haïr celui qui vous hait et dont le pied écrase votre…
Lire la suite

Bakounine, Dieu et l’Etat

De la liberté, de la révolte comme « essence » de l’humanité et de la dignité humaine […] L’homme isolé ne peut avoir conscience de sa liberté. Être libre, pour l’homme, signifie être reconnu et considéré et traité comme tel par un autre homme, par tous les hommes qui l’entourent. La liberté n’est donc point un fait…
Lire la suite

La fin sera grandiose de Selahattin Demirtaş

Le texte est un extrait de la nouvelle La fin sera grandiose du recueil L’Aurore écrit par Selahattin Demirtaş. Ce dernier s’est lancé dans l’écriture depuis les geôles turques. Leader charismatique du HDP, il a été incarcéré suite à la levée de l’immunité parlementaire dont bénéficiaient les députés de ce parti de gauche désormais victime…
Lire la suite

Pot-pourri de Georges Didi-Huberman

Quelques passages de Georges Didi-Huberman ◦ Passer, quoi qu’il en coûte, de Georges Didi-Huberman Sur les 185 espèces de primates subsistantes, seul l’homme a un comportement migrateur. Homo sapiens n’est autre, pour finir, qu’un remarquable homo migrans. Vouloir l’oublier – le refouler, le haïr – c’est simplement s’enfermer dans les remparts de la crétinisation. Mieux…
Lire la suite