Catégorie : Le Fil conducteur

Jour d’avant, jour d’après

La crise sanitaire majeure renvoie d’abord au mode de développement induit par le capitalisme productiviste. Comme l’a noté Sonia Shah, dans un article récent du Monde diplomatique[1], « avec la déforestation, l’urbanisation et l’industrialisation effrénées, nous avons offert à ces microbes des moyens d’arriver jusqu’au corps humain et de s’adapter ». La destruction des habitats…
Lire la suite

Un monde instable et imprévisible à l’heure du coronavirus

Ce texte a été publié sur le site d’Attac, le 11 mars 2020. (https://france.attac.org/nos-idees/placer-l-altermondialisme-et-la-solidarite-au-coeur-des-relations/article/un-monde-instable-et-imprevisible-a-l-heure-du-coronavirus) Jamais, depuis 1945, le monde n’avait connu une situation aussi chaotique et instable dans un enchevêtrement de crises aussi diverses que majeures : climat et environnement, migrations, guerres et tensions géopolitiques, montée des autoritarismes, ralentissement du commerce mondial, soulèvements populaires sur tous…
Lire la suite

L’épreuve municipale, un tournant à négocier

Ce week-end, le premier tour des élections municipales risque d’avoir des allures contradictoires. Selon un sondage Ifop, 28% des Français seraient prêts à ne pas se déplacer pour cause de coronavirus, ce qui pourrait modifier les coordonnées du scrutin. Alors, à quoi peut-on s’attendre ? Une raclée électorale pour la macronie est à portée de…
Lire la suite

49.3 EN ROUTE VERS LE COUP DE FORCE

Samedi matin, en chemin pour rejoindre mon pupitre à l’Assemblée nationale pour le débat sur la réforme des retraites, je découvre que l’hypothèse d’un 49.3 devient d’une actualité brûlante. Plusieurs papiers dans la presse y sont consacrés, plusieurs responsables de LREM disent ouvertement ne pas l’exclure – manière de préparer le terrain. La macronie prépare…
Lire la suite

Retraites : on est là !

L’étude en accéléré du projet de loi sur les retraites a commencé dans l’hémicycle. Un texte qui enterre les droits arrachés dans les grandes heures de conquêtes sociales et liquide les mécanismes de solidarité. Obsédé par la règle des 3%, le gouvernement s’obstine à passer en force. C’est une lame de mépris pour la majorité…
Lire la suite