Catégorie : Le Fil mordant

ONUbilé.e.s par La FI, la fine fleur du journalisme tombe dans le complot

Ce 6 mars dernier, dans 24h Pujadas, le présentateur recyclé du 20h invitait Serge Raffy (l’Obs), Laurence Marchande-Taillade (PRG, Forces Laïques), Yvan Rioufol (Figaro) et Sophie Coignard (Le Point). Aucun des journalistes ne semblent avoir supporté la remontrance adressée à la France par l’ONU sur la question des violences policières. Il suffisait que le gouvernement…
Lire la suite

« Ne me libérez pas, je m’en charge »

Dessin de Miss Lilou (http://dessinsmisslilou.over-blog.com/) Bureau lambda. Devant la machine à café. Décoration minimale. Trois personnages de genre indifférent pour l’histoire. Personnage 1 – Franchement, en France, en 2019, c’est dingue ! Juste avant la journée des droits des femmes. On rêve…  Personnage 2 – Tu m’étonnes. Quand tu penses aux décennies de luttes féministes… Personnage…
Lire la suite

Emmanuel Macron et le syndrome NKM

Niveau foutage de gueule, l’abyme est sans fond : voilà maintenant que notre Macron national se la pète façon Lady Di auprès des clodos parisiens (sic). Samedi soir, le profil lumineux, l’œil attentif et chaleureux, Monsieur le président de la République française avait même troqué la cravate pour le blazer marron de mec-qui-traîne-dans-la-rue tranquilou bilou. Et…
Lire la suite

Feignant.e.s de tout le pays, unissez-vous !

Alors que le grand débat bat son plein, soulevant les foules enthousiastes de Gargilesse-Dampierre à Bourg-de-Péage, le gouvernement a trouvé une sortie de crise judicieuse. Il faut bien « remettre le pays au travail » comme s’évertue désormais de le répéter notre populaire président dans chacune des ses interventions. C’est vrai ! Déjà que la chienlit bloque…
Lire la suite

La démocratie en procès en Espagne : circulez, y’a rien à voir!

Mardi 12 février débute le procès de neuf leaders politiques catalans. Indépendantistes. Ils risquent de neuf à vingt-cinq ans de prison pour avoir porté, dans le débat public, le droit du peuple catalan à disposer de lui-même. « Sédition » et « rébellion », carrément. Et ça, c’est du lourd en matière d’atteinte patente au droit international et aux…
Lire la suite

Macron n’y arrive pas, c’est trop dur pour lui

Il l’avait annoncé, claironné, les petites phrases désagréables, promis, juré, c’était terminé.  Emmanuel Macron a ainsi expliqué devant quelques journalistes qu’« il ferait désormais très attention aux petites phrases » avant d’ajouter sans rire que «cela suppose une conversion personnelle », c’est sûr que ça n’a pas l’air facile pour lui et que « dans le système où nous…
Lire la suite