Catégorie : L’Edito

Testez moi… oui mais pas trop vite 

Alors que nous étions encore confiné.e.s, beaucoup s’essayèrent à interroger le gouvernement sur sa stratégie de test en vue du déconfinement. Journalistes, parlementaires, citoyens posaient une question d’autant plus légitime que dès le mois de mars, l’OMS insistait sur ce simple message : testez, testez, testez !  Pourtant Emmanuel Macron, dans la foulée « des…
Lire la suite

Nous sommes là ! 

À gauche, entre femmes politiques avec des responsabilités, on se compte, on s’écoute et on se parle. Alors que la concurrence s’est un temps imposée, la sororité est de plus en plus appréhendée  comme cœur et moteur du combat féministe, du combat politique. J’espère que progresse aussi l’idée que nous pourrions être bien plus diverse…
Lire la suite

Général Electric, Auchan… et maintenant Bridgestone !

C’est un carnage social activement soutenu par l’Etat. Les membres du gouvernement affichent leurs larmes de crocodile. Car si le japonais Bridgestone peut annoncer brutalement la fermeture de son usine de Béthune dès 2021, c’est qu’il en a le droit. Que valent des vies brisées, des territoires décimés, au regard de profits toujours plus obèses…
Lire la suite

2022 : avant le qui, le quoi

Malgré la une 100 % masculine de Libé, il ne faut pas désespérer à gauche comme dirait l’autre. Les universités d’été des différentes formations politiques des gauches et des écologistes, d’EELV au PCF en passant par les « amfis » de la FI ou même du PS, n’ont pas donné lieu à l’incartade habituelle. Si personne n’était…
Lire la suite

De droite et en même temps de droite

Emmanuel Macron nous avait habitués à de tonitruants coups de com’ pour mettre en scène les différents actes de son quinquennat. Il devait relever un défi de taille : apparaître disruptif dans la continuité. Mais le remaniement de ce début de semaine inspire plutôt le flop, on a envie de dire « tout ça pour…
Lire la suite

La révolution sociale et écologiste ne peut se passer du monde populaire et de la jeunesse

Les résultats des élections municipales nous engagent un peu plus dans la descente aux enfers de participation. Cette chute libre vient de loin. Si la crise sanitaire et sa gestion par le pouvoir en place ont rendu plus difficile encore la mobilisation électorale, nous sommes face à une grève du vote désormais structurelle, même pour…
Lire la suite