Catégorie : L’Edito

Sur l’état d’urgence permanente

Samedi 24 octobre, l’état d’urgence sanitaire a été prorogé de trois mois. Certains seraient tentés de nous faire passer cet acte comme un détail technique, un outil de saison dans la crise continue que l’avènement de l’épidémie a provoquée. Ces derniers mois, la scène politique semble être un tunnel sans fin où les déclarations d’hier…
Lire la suite

Ouïghours : les mots ne suffisent plus 

Cela fait maintenant des années que les faits sont connus : les Ouïghours, une minorité ethnique et culturelle de la République Populaire de Chine ploie sous le joug d’une oppression inouïe déployée par le pouvoir de Pékin. Les méthodes employées font froid dans le dos alors que le régime a recours à des campagnes de…
Lire la suite

Testez moi… oui mais pas trop vite 

Alors que nous étions encore confiné.e.s, beaucoup s’essayèrent à interroger le gouvernement sur sa stratégie de test en vue du déconfinement. Journalistes, parlementaires, citoyens posaient une question d’autant plus légitime que dès le mois de mars, l’OMS insistait sur ce simple message : testez, testez, testez !  Pourtant Emmanuel Macron, dans la foulée « des…
Lire la suite

Nous sommes là ! 

À gauche, entre femmes politiques avec des responsabilités, on se compte, on s’écoute et on se parle. Alors que la concurrence s’est un temps imposée, la sororité est de plus en plus appréhendée  comme cœur et moteur du combat féministe, du combat politique. J’espère que progresse aussi l’idée que nous pourrions être bien plus diverse…
Lire la suite

Général Electric, Auchan… et maintenant Bridgestone !

C’est un carnage social activement soutenu par l’Etat. Les membres du gouvernement affichent leurs larmes de crocodile. Car si le japonais Bridgestone peut annoncer brutalement la fermeture de son usine de Béthune dès 2021, c’est qu’il en a le droit. Que valent des vies brisées, des territoires décimés, au regard de profits toujours plus obèses…
Lire la suite

2022 : avant le qui, le quoi

Malgré la une 100 % masculine de Libé, il ne faut pas désespérer à gauche comme dirait l’autre. Les universités d’été des différentes formations politiques des gauches et des écologistes, d’EELV au PCF en passant par les « amfis » de la FI ou même du PS, n’ont pas donné lieu à l’incartade habituelle. Si personne n’était…
Lire la suite