Auteur : lefillefil

Casa de Papel : une esthétique de la révolte

La sortie de la quatrième saison de la série Casa de Papel vient égayer une expérience de confinement qui peut parfois verser dans le monotone. Elle est l’occasion de replonger dans une intrigue qui mêle habilement les imaginaires politiques, et donne à entrevoir une esthétique de la révolte. Réalisée par Alex Pina et diffusée originellement…
Lire la suite

Coronavirus : Une révolution écologique et sociale pour construire le monde d’après

Ce texte est une communication d’Attac-France, il a été publié le vendredi 3 avril 2020 sur leur site. Nous ne voulons pas d’un retour à leur normalité, car la normalité néolibérale et productiviste est le problème. C’est ce que nous essayons de démontrer dans cette note en proposant des solutions pour répondre à l’urgence sanitaire…
Lire la suite

Dépassés, faisons table rase

Cet article a été publié dans Regards, le lundi 6 avril 2020.    Malgré les alertes répétées de la communauté scientifique devenues de plus en plus pressantes ces dernières années, nous perpétrons, avec une grisante mais criminelle insouciance, la destruction de notre écosystème. Las, tous les indicateurs de la pollution atmosphérique, de la qualité de…
Lire la suite

Parfois, Onfray mieux de se taire

Le 23 mars, l’aspirant philosophe Onfray a signé un texte intitulé “Faire la guerre”. L’anti-jacobin forcené vient au secours de la République, l’heure n’est plus à Proudhon mais à la guerre contre “l’islamisme mondial”. Son goût pour la provocation fait aujourd’hui état de la pâle limite qui sépare chez lui vulgarisation philosophique et philosophie vulgaire.…
Lire la suite

Mettre à profit cette crise, pour bien vivre

Nous nous sommes arrêtés. Pas tous, pas complètement, pas pour un grand nombre de concitoyen.ne.s sommés de travailler sans protection, dans des domaines parfois non nécessaires… Mais pour l’essentiel, notre société est en pause. Les indicateurs de pollution atmosphérique en donnent la mesure. Les rues désertes laissent entrevoir le plein des intérieurs. La crise sanitaire…
Lire la suite