À vos bouquins, prêts, lisez !

“Le temps de lire est toujours du temps volé. C’est sans doute la raison pour laquelle le métro se trouve être la plus grande bibliothèque du monde.” Cette magnifique phrase de Daniel Pennac prend un tout autre sens en cette période de confinement. Les métros bondés ont cédé leur place aux canapés et aux lits pour de nombreuses et nombreux lecteurs et lectrices abonné.e.s au bonheur de lire. Evasion, réflexion, expiation, rien ne résiste à la force des mots imprimés sur ce curieux objet intemporel qu’est le livre. Difficile d’en dire autant des librairies qui doivent ajouter la fermeture temporaire actuelle à la crise que connaît le secteur ces dernières années. Contre le géant Amazon qui continue son travail de sape de ces lieux culturels de proximité, retrouvez sur le site https://www.jesoutiensmalibrairie.com/ comment aider vos fournisseurs de la seule drogue dont les séquelles participent grandement à votre curiosité et à votre santé. À vos bouquins, prêts, lisez !

Paul Elek 

Une réponse

  1. jean chérasse dit :

    Si vous avez la nostalgie du temps des cerises, lisez « Les 72 Immortelles » (éditions du Croquant) qui vous racontent la Commune de Paris au jour le jour, d’après des archives peu connues ou inédites puisqu’elles ont été fournies à l’auteur par les abonnés du journal en ligne Mediapart.

    http://www.editions-croquant.org

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :