Gagner sur les retraites, et préparer la suite

Le pays est en colère. Pour la deuxième année consécutive au cours du quinquennat Macron, l’année commence sous le signe de la lutte sociale. Après les gilets jaunes à l’hiver dernier, le mouvement sur les retraites ne cesse aujourd’hui de recevoir le soutien d’une majorité de Français.e.s. C’est que le président et son gouvernement appliquent avec entêtement et arrogance des recettes anciennes qui ont déçu partout en Europe. Les leitmotiv d’une communication méprisante et pétrie de mensonges peinent à voiler sa politique du fracas social. La grève entame son deuxième mois, ce qui est impressionnant et bien difficile pour de nombreux salariés qui perdent de précieux jours de salaires. Et le 9 janvier s’annonce rude pour le gouvernement tant la mobilisation s’organise avec force.

Dans ce contexte de bataille engagée, la victoire du mouvement social serait un formidable point d’appui. Face à un pouvoir droit dans ses bottes, aux méthodes qui rappelle celles de l’ère Thatcher, la victoire est difficile mais possible. Pour l’arracher, nous appelons à soutenir partout les grévistes et les syndicats, à nous joindre massivement à toutes les mobilisations, à alimenter les caisses de grève. Notre rôle est aussi de participer activement à l’ouverture d’une perspective politique qui donne un horizon à la contestation. C’est sans doute ce qui a manqué aux gilets jaunes, c’est ce qui manque cruellement à gauche. C’était dans cet esprit que nous avions lancé l’an dernier l’initiative pour un Big Bang dans la gauche écologiste. Depuis le succès de notre événement au cirque Romanès en juin dernier, nous avons vu se confirmer, par de nombreuses prises de parole et initiatives diverses, qu’il existe une attente considérable dans le camp de la transformation sociale. Elle peine à prendre forme, à trouver à s’épanouir, à se formaliser, à s’incarner. Nous devons prendre nos responsabilités et œuvrer encore et encore pour ouvrir l’espoir.

Ensemble, avec toutes celles et ceux qui croient à la nécessité d’un nouvel élan à gauche, qui sont résolus à combattre le duopole Macron/Le Pen qui déprime le paysage politique, prenons le temps d’échanger sur la situation sociale et politique pour engager de nouvelles initiatives. Nous vous attendons nombreux et nombreuses à la réunion nationale des signataires de l’appel Big Bang fixée le samedi 18 janvier de 13h30 à 18h à « La Bellevilloise », 19-21 rue Boyer (75020). sera l’occasion de poursuivre notre travail. Il le faut !

Belle année à chacune et chacun d’entre vous.
Souhaitons que 2020 commence avec une franche défaite du gouvernement !

Clémentine Autain, Elsa Faucillon, Guillaume Balas 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :