Décroissance  : le gouvernement réduit les postes, pas le gaz ! 

Si le gouvernement supprimait les émissions de gaz à effet de serre aussi vite que les postes dans les ministères, la France tiendrait probablement ses engagements en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Alors que le budget 2020 va bientôt rentrer en discussion à l’Assemblée Nationale, les premières annonces font froid dans le dos. 1086 postes devraient disparaître au ministère de la Santé et près de 4961 au ministère de la Transition écologique et solidaire. Le moins qu’on puisse dire c’est que la communication du gouvernement ne dissimule pas vraiment ses choix politiques. 

Ce vendredi et ce samedi, ce sont de milliers de personnes et notamment la jeunesse qui a manifesté contre l’inaction climatique. Au même moment, Le Monde sortait une cartographie de la pollution à Paris, démontrant que certains quartiers sont constamment en pic de pollution ! Contre ces manifestant.e.s pacifiques qui ne réclament finalement que de pouvoir mieux vivre, la réponse du gouvernement est toujours la même : matraque et gaze lacrymogène. La répression a été violente et démesurée une fois de plus, au moment où une convergence se confirmait entre les gilets jaunes et la marche pour le climat. Ironie du sort, si l’air est irrespirable dans nos cortèges, la lutte ne cessera que lorsque l’on pourra s’assurer qu’il ne le soit plus partout ailleurs !

Par le passé, l’écologie était un addendum, un plus qui s’ajoutait à nos combats. Aujourd’hui, parce qu’elle provoque une transformation profonde de nos logiciels de pensée, la question centrale de la survie de notre écosystème est une opportunité pour repenser demain. C’est pourquoi, au Fil des Communs, nous avons pour objectif de travailler auprès et avec les acteurs du mouvement pour le climat, afin de produire avec d’autres les bases d’une gauche écologiste. 
 

Clémentine Autain et Elsa Faucillon

Une réponse

  1. Dominique FILIPPI dit :

    Vous réussissez le tour de force de ne consacrer aucune place au procès de JLM.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :